Inicio


Communiqué de presse 017
Bruxelles, Belgique, le 22 juin 2016.
 
Le Mexique et le Gouvernement Flamand formalisent un Mémorandum d’entente en matière de coopération
                          
Aujourd’hui l’Ambassadeur du Mexique en Belgique, Eloy Cantú Segovia, et le Secrétaire Général du Département des Affaires Étrangères du Gouvernement Flamand, Koen Verlaeckt, ont signé le Mémorandum d’entente entre le Ministère des Affaires Étrangères du Mexique et le Gouvernement Flamand en matière de coopération dans des domaines d’intérêt commun.

La signature de cet instrument a réaffirmé l’importance des relations entre notre pays et la Région Flamande en ce qui concerne l’activité économique, l’héritage historique et culturel, de même que les liens d’amitié et de coopération entre les deux signataires.

L’accord établit les bases selon lesquelles pourront se développer des activités de coopération et qui cherchent à élargir l’échange dans les domaines de formation de capital humain, d’enseignement supérieur et de troisième cycle, de recherche scientifique, d’innovation et de développement technologique, de même que la promotion culturelle et du commerce.

De même, grâce à la formalisation de cet outil, les liens entre le Centre d’Études Mexicaines de l’Université d’Anvers avec les activités et les projets qui émanent de lui seront facilités, avec l’objet d’assurer la qualité et la productivité académique qui l’a caractérisé durant les vingt-cinq dernières années.

Préalablement à la signature du Mémorandum, l’Ambassadeur Eloy Cantú a rencontré le Ministre Président de la Région Flamande, Geert Bourgeois, avec qui il a coïncidé sur l’importance de ce document pour le renforcement et l’élargissement de la relation entre le Mexique et Flandre.

Sur la Région Flamande

La Flandre est l’une des trois régions que composent le Royaume de Belgique, avec la Région Wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale. Elle concentre 60% de la population belge et représente 70% de l’activité économique du pays. Sa stabilité économique est basée sur le développement des activités industrielles ayant une haute valeur ajoutée, comme l’innovation en technologies de l’information, la biotechnologie, la science et la recherche